La start-up parisienne veut accélérer le développement de sa solution de data marketing, qui permet de solliciter le consommateur au moment où celui-ci est disponible.

Notify vient de lever un million d’euros auprès de la BPI pour mieux déterminer le bon moment. C’est autour de cette donnée, complexe, qu’a été créée la solution de Notify, qui aide les professionnels à envoyer le message, email ou push app, au moment le plus pertinent pour l’utilisateur. Baptisée “Best-Time to”, cette technologie détecte la disponibilité des clients, avec comme objectif final d’augmenter le taux de conversion de l’annonceur. Mais comment définit-on le bon moment ? “C’est le moment où l’utilisateur de manière anonyme est connecté et en activité sur son smartphone ou ordinateur, une info que l’on obtient via les cookies cryptés“, précise Franck Lhuerre, CEO et cofondateur de Notify. Notify collecte cette data – 4 milliards de points de contact chaque mois – pour indiquer ensuite à une marque ou un e-commerçant en temps réel que son client op’tin est disponible ou non. La disponibilité comme vecteur de personnalisation, puisqu’il s’agir de profiter du moment où le client est le plus disponible, et donc où il est le plus réceptif pour recevoir des sollicitations. La solution n’intègre pas de dimension psychologique. “Nous considérons que le statut disponible se traduit par une consommation de contenu soit ludique, soit d’information ou de loisirs. Ce sont les profils des partenaires médias avec lesquels nous travaillons“, poursuit-il.

1 million d’euros pour la R&D

Lancée en 2016 par David Goncalves et Franck Lhuerre, la technologie Notify est née d’un constat simple : adresser un message à un consommateur n’a de sens que si on répond en amont à la problématique de joignabilité. “81% des messages ne sont ni lus ni entendus, explique Franck Lhuerre. Communiquer au bon moment est plus que jamais un vrai vecteur de différenciation pour une marque, dans un contexte RGPD qui a rationalisé le marché du marketing digital et exige un très grand respect du consommateur“. Basée sur le temps réel et l’Intelligence artificielle, cette solution s’appuie sur une technologie propriétaire, qui s’intègre sur une trentaine de plateformes technologiques comme Oracle, Adobe, Salesforce ou Batch. Cette information est combinée à des données de probabilités de chaque utilisateur d’être connectée à un moment T. “Ce sont des algorithmes de traitements de données qui, associées aux données en temps réel, permettent d’affiner la dimension prédictive de notre solution“, précise l’entrepreneur.

Par exemple, la société recommande de ne pas envoyer de newsletter sur le vin à une heure trop matinale.

On s’est rendu compte que ce n’est pas le moment de la journée où le consommateur s’intéresse à l’achat de ce produit. Concrètement, si un client est éligible à deux services le mardi, l’un voyage, l’autre “vin”, et que nous avons plusieurs chance de détecter le meilleur moment ce mardi, l’IA va privilégier le contenu voyage le matin au lieu du vin, partant du principe très logique que le site qui vend du vin a plus de chance de convertir le soir que le matin“,

détaille Franck Lhuerre. Cette technologie a vocation à évoluer : la start-up vient de réaliser un tour de table d’un million d’euros auprès de la BPI, qui sera entièrement dédié à la R&D.

Il s’agit à moyen terme de proposer à chaque client un algorithme le plus pertinent pour répondre à ses propres problématiques“,

annonce le CEO. Dès 2019, la solution intégrera la data interne de chaque client afin de définir l’algorithme le plus fin.

notify, qui déploie actuellement sur les appels téléphoniques sortants sa solution déjà mise en œuvre sur e-mail et push notification mobile par Carrefour, BazarChic, Maisons du Monde ou Showroomprivé, revendique une augmentation moyenne de 30% du taux de conversion. Ce tour de table va également permettre à la société de poursuivre son développement en France, au Brésil, en Espagne et au Portugal.

 
 

Partager

Franck Lhuerre, invité au Focus Retail, l’émission qui met en lumière ceux qui révolutionnent le désir d’achat.

Partager

Que propose Notify ?

“Notify utilise l’intelligence artificielle et le temps réel pour améliorer la relation entre les marques et leurs clients. Nous avons développé une technologie qui détecte le meilleur moment pour déclencher l’envoi du message qu’une marque souhaite adresser à son client, que ce soit par e-mail, push notification mobile ou via un appel téléphonique sortant.”

Quel rôle joue l’IA chez Notify ?

“Nous utilisons l’Intelligence artificielle dans nos solutions de fidélisation pour faire du prédictif, plus particulièrement grâce à des algorithmes de Machine Learning : à partir de données acquises et actualisée en temps réel,  nous effectuons des calculs de probabilité sur des volumes de données très importants (3 milliards de lignes en moyenne). Nous pouvons ainsi prédire le meilleur moment pour s’adresser à un client et répondre enfin à la question fatidique que se posent tous les directeurs marketing : « quel est le meilleur moment pour communiquer avec mon client ? ». Les résultats sont là : la combinaison du  temps réel et L’IA permettent d’augmenter les taux de visibilité incrémentale de 50% en moyenne.”

Quel constat vous a conduit à utiliser l’IA ?

“Nous avons longuement étudié les données collectées via le temps réel, et en avons déduit qu’un brick de machine learning pouvait encore améliorer les performances déjà obtenues par le traitement des données en temps réel. Le meilleur moment pour s’adresser à un client doit également être déterminé par des notions de période, de typologie de produits… Il est plus difficile de vendre du vin le matin ! Et ces notions peuvent être traitées par l’IA. C’est ainsi que notre technologie couple temps réel et IA pour arbitrer l’heure optimale d’envoi.”

Quelles sont les innovations autour de l’IA chez Notify ?

“Nous avons mis en place des données glissantes pour entraîner nos algorithmes, qui font croître les indicateurs de transformation  client de 25 à 35%. Nous sommes aujourd’hui en train d’ajouter des données externes de contextualisation afin d’optimiser encore la qualité de nos prédictions. Nous souhaitons ainsi modéliser toujours plus d’informations qualitatives pour approfondir notre compréhension du « quand ».”

Quels sont les moyens chez Notify pour accélérer ce développement de l’IA ?

“Chez Notify, nous sommes une équipe R&D de 15 développeurs passionnés par les challenges de L’IA applicatif.

Conséquence logique : nous sommes aussi des boulimiques de formations ! En 3 ans, j’ai personnellement suivi des cursus de formations à Boston, au MIT et à Harvard, au programme d’Applied Machine Learning de Columbia et à la Data Summer School de L’école Polytechnique.

La dimension applicative est essentielle pour nous : il ne sert à rien de faire de l’IA, si cette dernière n’a pas une application opérationnelle bien précise.

C’est d’ailleurs dans ce cadre bien spécifique que nous avons fait une levée de fonds d’un million d’euros pour accompagner notre développement en septembre 2018.”[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Partager

Découvrez le keynote intégral d’Anne-Cécile Galloy (Le Cab) et Franck Lhuerre (Notify) sur Notify push, élu best keynote de Mobile One : comment la solution temps réel de Notify a permis à Le Cab d’améliorer ses taux de visite de +152% dès la première visite !

Partager

#Vidéo : les retours d’expérience d’Anne-Cécile Galloy, VP Sales Marketing & Communication de Le Cab, et de Simon Dawlat, co-fondateur de Batch sur la solution Temps réel de Notify.

Partager

Le Règlement général sur la protection des données – ou RGPD – sera applicable à partir de mai 2018. Lourde contrainte pour les uns, vecteur de différenciation pour les autres, ce nouveau règlement européen va impacter fortement les process mis en place à l’heure du Big Data et de l’exploitation massive des informations.
Dans ce contexte législatif en pleine évolution, comment Notify garantit-elle la protection des données des consommateurs ?

La protection des personnes : une priorité

Alors que tous les secteurs abordaient jusqu’ici l’exploitation des données comme une nouvelle manne décuplée par le Big Data, le RGPD vient bouleverser la monétisation des informations. La régulation de la gestion des données deviendra en effet, à partir du 25 mai 2018, une obligation pour les entreprises et plateformes exploitant des données.

L’objectif des institutions européennes à travers ce nouveau règlement est clair : protéger les personnes, au moment où leurs données personnelles devient une véritable richesse.

Une stricte régulation de l’exploitation des données

La CNIL résume ainsi les 3 grands principes du RGPD :

  • 1. Renforcer les droits des personnes, notamment par la création d’un droit à la portabilité des données personnelles et de dispositions propres aux personnes mineures ;
  • 2. Responsabiliser les acteurs traitant des données (responsables de traitement et sous-traitants) ;
  • 3. Crédibiliser la régulation grâce à une coopération renforcée entre les autorités de protection des données, qui pourront notamment adopter des décisions communes lorsque les traitements de données seront transnationaux et des sanctions renforcées.

Le RGPD change donc les règles, en attribuant désormais aux entreprises collectant les informations la responsabilité de la protection des données personnelles.

En parallèle, les autorités ont renforcé leurs capacités de sanction, ” un signal fort qui montre à tout le monde que la protection des données est désormais un enjeu important qui doit remonter dans les préoccupations des entreprises ” souligne Isabelle Falque-Pierrotin, Présidente de la CNIL.

La gestion responsable des données est donc, plus que jamais, une priorité…

La réponse de Notify au RGPD

Plateforme reposant sur une brand technology , Notify a construit son offre sur la gestion des données.

En croisant les bases de données hachées en MD5 et SHA 256, de ses marques clientes avec celles de ses partenaires média, elle permet de délivrer le message au consommateur lorsque celui-ci est connecté, et donc disponible. Cette sollicitation au bon moment entraîne une augmentation jusqu’à 78% des taux d’ouverture des messages… et une croissance significative du taux de conversion.

Afin de garantir sa conformité et celle de ses marques clients au RGPD, Notify s’est engagée depuis plusieurs mois dans un plan d’actions en 8 points :

  • le double consentement du consommateur : celui-ci doit avoir accepté à 2 reprises d’être sollicité, d’abord auprès de la marque à travers un opt’in (donc un acte volontaire), puis auprès de la plateforme média.
  • Une conservation des données limitée à 90 jours maximum
  • Le ” privacy by design “ : seules sont collectées les informations nécessaires pour délivrer le service temps réel de Notify
  • Le hachage des données personnelles sous format MD5 et SHA 256
  • L’accompagnement d’un CPO ou Chief Privacy Officer externe, afin de garantir le bon traitement des données personnelles
  • Une certification ISO 270001 dont le process sera finalisé mi-2018
  • L’audit régulier des CGU des partenaires média, pour en vérifier la conformité aux normes légales
  • Le droit à l’oubli : le consommateur peut à tout moment demander à ne plus bénéficier du service Temps réel.

Grâce à ce plan élaboré, Notify garantit un traitement responsable des données collectées.

La confidentialité, un avantage concurrentiel ?

Certes la mise en place des nouvelles dispositions prévues par le RGPD est exigeante, et certains y voient une menace pour la compétitivité des entreprises européennes par rapport à des concurrents américains ou chinois.

Mais le point de vue peut s’inverser, et la confidentialité devenir au contraire un avantage concurrentiel. Dans un monde où les consommateurs se montrent de plus en plus soucieux de la protection de leur vie privée, on peut imaginer que, demain, seuls les acteurs ayant réussi à établir un dialogue respectueux avec les individus sauront les fidéliser…

Partager

“En matière d’acquisition il ne suffit pas de toucher sa cible. Car le chemin est long du premier contact à la transformation… Tout se joue dans la façon dont la marque sait se distinguer de la masse et adresser régulièrement à la cible le bon message au bon moment, pour rester présente à son esprit tout au long du process de décision.”

Le top of mind, facteur clé de la conversion

Si l’on prend pour exemple le secteur de l’automobile, une personne change statistiquement de véhicule tous les 5 ans. Lorsqu’elle se décide à acheter un nouveau modèle, elle s’informe pendant 5 mois avant d’arrêter son choix.
Concrètement, cela signifie qu’il lui faudra en moyenne 24 points de contacts
avec la marque avant qu’il y ait transformation.
Et encore ! Car contrairement à la théorie, le processus qui aboutit à la décision finale n’a rien de linéaire. En réalité, l’acte d’achat ne se fait pas en entonnoir, en passant mécaniquement d’une étape à l’autre : l’acheteur peut, tout simplement, avoir un coup de cœur pour une voiture aperçue dans la rue, et passer directement à l’achat.
Le véritable objectif est donc de rester dans le top of mind de la cible, et particulièrement au moment de la concrétisation de l’acquisition.

La construction de la relation

Mais qu’est-ce qui amène un prospect à penser à une marque en particulier dans la multitude des offres disponibles ?
C’est d’abord la relation avec la marque en question. Un produit peut être excellent, s’il n’a pas de lien déjà existant avec l’utilisateur, il ne trouvera pas sa cible.
Prises dans des cycles de rentabilité courte, les marques sont souvent tentées de privilégier une politique de « coups ». Ainsi, les objectifs au moment des soldes sont définis en terme de nombre de clics plutôt que de leads. Alors même que ce sont ces derniers qui permettent de construire sur la durée une rentabilité bien supérieure, puisqu’à terme le CA généré par l’acquisition de leads est 50 fois celui généré par du clic…

Un changement de paradigme de la relation client

Les marques fortes qui ont émergé ces dernières années l’ont bien compris : elles ont basé leur croissance sur la construction à long terme d’une relation client.
Comment ? En changeant de paradigme. Hier une relation client efficace était construite essentiellement sur la promotion d’une nouvelle offre ou, au mieux, sur la connaissance du profil de l’internaute. Alors qu’aujourd’hui elle s’articule autour de la compréhension de son comportement.
C’est en déduisant son discours et ses actions marketing du comportement de l’individu qu’une marque génère aujourd’hui le plus fort taux de transformation.
C’est donc maintenant l’internaute, et non la marque, qui dicte les étapes de la relation …
Dans ce contexte, le concept de temps réel mis en application par Notify prend tout son sens. Car en envoyant régulièrement des messages au moment où l’internaute est disponible, la marque s’assure de le solliciter de manière pertinente, de rester dans son top of mind … y compris au moment de l’achat !
Le groupe Carrefour, l’a expérimenté tout au long de l’année 2017 sur 17 campagnes d’acquisition répartis sur 3 thématiques (famille, promotion du jour, jeux). Ce sont plus de 6 millions de personnes qui, touchées au bon moment, ont donné lieu au recrutement de plus d’1 million d’opt’in au programme relationnel de Carrefour.

Partager

En misant sur le moment opportun pour délivrer un message de marque et ainsi garantir son impact sur des personnes cibles, Notify fait bouger les lignes du marketing digital… et s’envoler les taux de conversion !

La priorité absolue de l’acquisition de trafic a été, jusqu’à présent, de connecter une marque à une cible, en s’assurant que le message arrive bien jusqu’au client
potentiel. Mais en se concentrant sur le « quoi à qui », cette stratégie traditionnelle fait l’impasse sur une question pourtant essentielle en terme de conversion : quand ?

L’engagement : une question de moment

Et en effet : pourquoi consacrer tant d’efforts et de budget à des campagnes si c’est pour ignorer la réception par la cible ? Saturé d’offres, à toute heure et sur
tous les supports, le consommateur devient imperméable aux sollicitations. D’autant que, noyé dans la masse des offres promotionnelles et autres newsletters, le message envoyé de manière automatique, à heure fixe, a toutes les chances de passer complètement inaperçu. Les marques s’adressent donc à quelqu’un… qui n’est pas là ! On a fait mieux en matière d’efficacité…

Car l’engagement est aussi, et de plus en plus, une question de moment. En connectant la marque et la cible au moment où cette dernière est active, et donc réceptive, Notify fait du temps réel le facteur clé de la transformation dans la relation client. Elle s’appuie pour cela sur une technologie de pointe, fruit de 5 ans de R&D, conçue par les équipes pluridisciplinaires de Notify, et orientée et évaluée au cours de programmes et de modules au sein de l’Université d’Harvard. Une référence, donc, qui se décline sur l’ensemble des outils marketing d’acquisition et des supports.

Enrichir la relation client

Mettre le temps réel au cœur de la relation client est aussi une façon de l’enrichir. D’une part en proposant, au moment adéquat – celui où la cible est connectée -,
un parcours client fluide à une cible déjà identifiée comme éligible à un contenu. D’autre part en initiant un dialogue beaucoup plus fin et pertinent entre la marque et la cible : une newsletter de masse est ainsi remplacée par un mail transactionnel, qui accompagne le consommateur de manière personnalisée dans son exploration de la marque.

Enfin, en croisant le moment et le lieu, grâce à la géolocalisation, le temps réel permet d’engager le consommateur sur un acte d’achat, par exemple en fonction de sa proximité avec un lieu de vente.

Redonner de la valeur aux bases de données

Autre bénéfice : redonner de la valeur aux bases de données clients en réactivant des contacts inactifs, et donc considérés comme définitivement invalides.
Sollicités au bon moment, ceux-ci réagissent positivement aux messages de la marque et redeviennent actifs. La segmentation actifs/inactifs n’est donc plus définitive, et les marques redécouvrent le potentiel insoupçonné de leur base clients.

Un facteur déterminant de conversion

Les applications du temps réel sont donc nombreuses, démultipliant l’acquisition, l’engagement et la fidélisation. Une chose est sûre : en terme de transformation, cette approche est déterminante, car elle permet d’augmenter de manière significative la conversion. Beautéprivee.com, leader de la beauté en ligne, a ainsi vu, grâce au temps réel, les commandes d’une population sollicitée à nouveau passer de 40 à plus de 2 500 par mois.

Ce nouveau mode d’appréhension du marketing, dans ce qu’il a de disruptif, implique donc que les décideurs ne pensent plus en termes de masse, mais de relation ciblée, et qu’ils investissent davantage la relation au consommateur, en considérant la qualité et non plus la quantité. Chaque cible devenant unique, il convient désormais de lui adresser un discours personnalisé, avec une approche haut-de- gamme. Une véritable révolution culturelle en somme…

Partager

Le Temps Réel, nouveau facteur clé du succès de la relation client d’Accor Hotel

Partager